Berlinette mag n°85

Comme promis, les passionnés de l’histoire de la marque vont retrouver dans ce numéro de Berlinette Mag la rubrique Alpine 60 Ans. Pour célébrer à notre manière le 40e anniversaire des exploits de la R5 Alpine Gr. 2 au Rallye Monte-Carlo, nous consacrons quatre pages aux premiers tours de roues, à l’été 1977, de la petite Dieppoise. Six mois après des débuts prometteurs au Rallye des 1 000 Pistes, elle allait briller et mettre Alpine à l’honneur sur les routes enneigées de la grande classique hivernale.
Quand ce magazine sortira de chez l’imprimeur, les concurrents du Monte-Carlo Historique s’élanceront de leurs villes de départ respectives pour
rejoindre Bourgoin-Jallieu, dans l’Isère, point de ralliement de l’étape de concentration. Pour saluer les prouesses des “Planches à roulettes” dans l’édition 1978 de l’épreuve monégasque, nombreux seront les participants à s’aligner sur des R5 Alpine. Quatre d’entre elles seront d’ailleurs engagées par Renault Classic, dont une pour Guy Fréquelin.
Autre exploit, plus ancien celui-là : la victoire de Jean Vinatier à la Coupe des Alpes 1968 sur une Berlinette 1 440. Un événement que Rallystory, l’organisateur de la Coupe des Alpes Historique, va commémorer de belle manière. Au mois de juin prochain, “Jeannot l’Alpin” reprendra le volant de son ancienne monture pour disputer la 29e édition de cette belle épreuve qui, en cinq étapes, mènera les concurrents d’Évian à Cannes, en passant par les mythiques cols de l’Iseran, du Galibier, du Lautaret et de l’Izoard.
Un nouveau saut dans l’espace-temps et nous voilà revenus en 1978. Cette année-là, l’Alpine A 442 B de Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi remportait les 24 Heures du Mans. La 9e édition de Le Mans Classic, organisée du 6 au 8 juillet prochain, sera l’occasion de fêter ce succès pour lequel le constructeur au losange se préparait intensément depuis trois ans. Quatre Dieppoises figurent d’ores et déjà sur la liste des engagés de ces 24 Heures du Mans Historiques : une M63, une M64 et deux A 210. Nul doute que Renault Classic saura fêter avec éclat cet autre 40e anniversaire. Une exposition d’un exemplaire de chacune des Alpine et Renault sportives ayant disputé l’épreuve, depuis la 4 CV jusqu’à l’A 470, ne serait pas pour nous déplaire.
Concernant la prochaine saison du WEC, on devrait en savoir plus mi-février quand l’ACO annoncera la liste des engagés. Nous espérons bien sûr que Philippe Sinault et ses hommes puissent aligner au moins une voiture dans ce championnat très relevé, eux qui ont si bien su remettre Alpine à l’honneur en Endurance.
Mais au moment de clore cet édito, le premier de l’année 2018, comment ne pas évoquer une bien triste nouvelle ? Bernard Pierangeli nous a quittés le 26 décembre dernier. Créateur du Centre Alpine de la rue Thiers à Boulogne-Billancourt, il fut pendant 20 ans un infatigable animateur du service commercial d’Alpine. Lui, si longtemps resté sceptique quant à l’éventuelle renaissance de la marque, s’en est hélas allé au moment où celle-ci est de retour avec un produit attachant, bien dans l’esprit des créations de Jean Rédélé.
Pierre Veneau

Pour voir le sommaire complet et commander ce numéro, ou vous abonner au magazine, allez sur la boutique officielle de Berlinette Mag

Les commentaires sont fermés.