Berlinette mag n°88

En décembre 2017, suite à notre essai sur route et sur piste de l’A 110 Première Édition, nous avions intitulé l’édito de Berlinette Mag : “Retour gagnant pour Alpine”. Avant même la tenue de ces premiers tests presse, le succès commercial était déjà au rendez-vous, les 1 955 exemplaires de la nouvelle Berlinette ayant tous été pré-réservés en l’espace de quelques jours. Volant en main nous avions pu constater qu’elle constituait aussi une réussite technique, tant elle distillait de plaisir de conduite.
Aujourd’hui, les premiers clients à avoir été livrés ne regrettent pas, bien au contraire, leur achat : tous ceux que nous rencontrons font état de leur
satisfaction. À l’usine de Dieppe, que nous avons enfin pu visiter, tout est fait pour qu’il en soit ainsi. Les opérateurs, hommes et femmes, assistés de robots, s’y activent en un ballet bien réglé afin que chaque voiture sortant de chaîne soit irréprochable. La pérennité du renouveau de la marque
dépend en grande partie de la qualité de leur travail. Le slogan “Fiers de construire notre avenir” affiché sur un immense panneau vient, s’il en était
besoin, le leur rappeler. Alpine qui gagne c’est bien sûr un produit unanimement salué comme réussi, mais aussi des succès en compétition. Jean Rédélé estimait que la course constituait la meilleure des publicités pour ses voitures et, de ce côté aussi, la réussite est au rendez-vous. En effet, alors que nous étions en plein bouclage de ce numéro, l’A 110 GT4, dont c’était la 2e sortie en compétition, s’est imposée à Spa-Francorchamps lors de la SRO Speed Week. Après des débuts prometteurs à Dijon où nous étions, la voiture développée par Philippe Sinault et son équipe a triomphé sur l’exigeant circuit belge, au nez et à la barbe des plus réputées GT du moment. Enfin, Alpine qui gagne c’est aussi, 40 ans après celle de l’A 442 B, la victoire aux 24 Heures du Mans de l’A 470. Bien qu’arrivée 2e de sa catégorie le dimanche à 15h, l’Alpine a été déclarée victorieuse le lendemain sur tapis vert. Pourtant, le concurrent disqualifié ayant interjeté appel, l’équipe Signatech Alpine Matmut devra attendre le verdict de la FIA pour récupérer le trophée…
Pierre Veneau

Pour voir le sommaire complet et commander ce numéro ou vous abonner au magazine, allez sur la boutique officielle de Berlinette Mag