Berlinette mag n°100

Lorsqu’en février 2014 avec la bénédiction de Jean Rédélé, qui en avait signé l’édito, nous
avons publié le n° 1 de cette revue, nous étions loin d’imaginer que l’aventure se poursuivrait
jusqu’au n° 100. Dans la vie d’un magazine, le centième numéro est une borne,
une étape. L’équipe de rédaction va bien sûr célébrer l’événement ainsi que ses retrouvailles
au sortir d’un long confinement. Mais avec la pandémie qui se poursuit et la crise qui en
découle l’humeur ne sera pas vraiment à la fête, sachant que pour la presse papier qui n’est pas
épargnée l’heure est loin d’être à l’euphorie. Et puis comment se réjouir quand, dans le monde,
les perspectives sont des plus sombres pour nombre de gens ?
Afin de terminer sur une note plus gaie, évoquons l’entretien que nous a accordé Philippe Sinault
à propos de la participation d’Alpine aux 24 Heures du Mans virtuelles. Concernant l’avenir de
la marque au A fléché, le patron de Signatech nous a déclaré : « Les nouvelles seraient plutôt
bonnes, en tout cas c’est ce qu’il me semble ». Nous en acceptons l’augure et en voulons pour
preuve les chiffres de production de l’usine de Dieppe. Au 07/07/2020 la cadence était de 7 voitures
par jour et 8 259 exemplaires de la Berlinette du XXIe siècle étaient sortis de chaîne.

Pierre Veneau

Au sommaire de Berlinette n°100 :
Trajectoire : Alpine aux 24H du Mans virtuelles, Alpine GT4 : Anthony Dubois
Technique : 16 BV 364, une boîte compétition (2)
Insolite : vendre des Alpine de collection
Reportages : Patrick Malosse essai Alpine A 110 Pure, C. Régnier A 110 PE le bilan après deux ans, Alpine en Belgique, Alpine en Allemagne, Les jumeaux Alpine
Saga : Gilles Lallement ingénieur protos et pilote, Alpine 60 ans (1977, 23e Partie) déconvenue pour Alpine au Mans
Face à face : Mégane 3 R.S. 275 / Honda Civic 9 Type R,
Artisans de l’ombre : R8 proto de Sylvain Barral

Pour acheter ce numéro ou vous abonner au magazine, allez sur la boutique officielle de Berlinette Mag